Rapport d’activités 2017

Résumé

L’activité de l’association a été intense en 2017, l’objectif étant la mise en circulation de la Bizh fin janvier 2018.
Différents groupes de travail ont réfléchi aux outils de communication à mettre en place, (dépliants, affiches, autocollants, cartes), au fonctionnement de la future monnaie locale, à l’organisation du lancement de la Bizh au FSL.
L’association a participé à plusieurs animations : foire bio de Muzillac, présentation de la Bizh dans quelques communes, mois de l’ESS, …
Les étudiants de l’IUT nous ont rendu compte de leur enquête auprès d’un certain nombre de professionnels, avec lesquels nous reprenons contact.
Enfin, si la conception des coupons a été collective (taille, symboles), c’est Fabien Salmon qui en a brillamment assuré la réalisation.

L’association

L’association MLK-Gwened s’est transformée en deux étapes durant l’année 2017.

Des groupes de travail

Fin mars, une feuille de route a été validée en vue de la mise en circulation de la monnaie locale lors du FSL 2018. Pour cela, des groupes de travail ont été définis et les ateliers, qui étaient auparavant des réunions où tout le monde participait, deviennent des réunions où les groupes travaillent indépendamment en parallèle. De plus, chaque groupe a ses propres missions et objectifs : ces groupes préfigurent les commissions de la 2e étape de transformation.

Les assemblées plénières continuent à se réunir régulièrement pour coordonner les travaux des groupes et prendre les décisions.

Transformation de l’association

Simple groupe de travail informel en septembre 2015, MLK-Gwened était devenue association de préfiguration, avec des statuts de loi 1901 déposés fin février 2016.

Le 11 décembre 2017, une assemblée plénière constituante a acté la transformation de MLK-Gwened en une association à part entière avec une nouvelle charte, des nouveaux statuts et un nouveau règlement intérieur.

Ce qui n’a pas changé : le nom de l’association a été conservé, la charte est restée quasiment identique, l’esprit des statuts et du règlement intérieur a été conservé.

Cependant, les statuts et le règlement intérieur ont été profondément remaniés afin d’expliciter le fonctionnement de la Bizh et le rôle des différents utilisateurs : consomm’acteurs et prestataires. L’autre point important est l’introduction d’un Conseil d’animation (CA) avec des membres élus une fois par an, de plusieurs Commissions et d’éventuels Collèges d’utilisateurs.

En 2017, le CA a retenu les commmissions suivantes : communication, finances, accueil des prestataires, partenariats et collectivités territoriales.

Bilan des activités de l’année 2017

Après avoir décidé de mettre la MLCC en circulation fin janvier 2018, lors du FSL, l’association a eu fort à faire !
Pour ce faire, les membres de MLK-Gwened ont décidé en avril de répartir les tâches en trois groupes de travail parallèles : communication, technique et réseaux.

Le pari a été tenu puisque les coupons ont été mis en circulation samedi 27 janvier 2018, à Séné, comme prévu.

Un projet IUT pour étudier les attentes des professionnels

Pour étudier les attentes des professionnels du territoire, MLK-Gwened a fait appel à l’IUT de Vannes où un groupe de 4 étudiants de GEA s’est déclaré intéressé. Dans un premier temps, les étudiants ont défini un questionnaire.

Une première enquête a été lancée au printemps par courriel mais n’a pas eu le succès escompté. Dans un deuxième temps, pendant l’été, les étudiants sont donc allés à la rencontre de 133 commerçants de 16 communes du territoire. Parmi les professionnels retenus (tous des commerçants), 75% remplissaient les critères de la charte de MLK-Gwened et 52% se sont dits intéressés par adhérer à la MLCC alors qu’avant l’enquête, 69% n’avaient jamais entendu parler de monnaie locale. Outre une liste de professionnels à contacter, l’enquête a aussi permis de recueillir des questions et de signaler certaines difficultés : absence de fournisseurs locaux, paiement des fournisseurs par virement bancaire (et non en espèces), trop petit nombre de clients payant en espèces, crainte d’un surcroît de travail de gestion, voire d’un coût à l’utilisation, besoin de plus d’explications sur le fonctionnement de la monnaie locale, etc. Enfin, certains professionnels ont critiqué l’étroitesse du territoire de circulation qu’ils jugent contraire au besoin des touristes qui voyagent dans le pays de Vannes. À toutes ces questions, le rapport propose des solutions et insiste sur le fait qu’une grande campagne d’information est nécessaire !

MLK-Gwened remercie chaleureusement les étudiants : Lisa, Vincent, Lauriane et Antoine.

La Bizh / Ar Bizh

Le 28 janvier 2017, le nom « Bizh » a été choisi parmi 6 propositions lors d’un vote organisé au FSL à Séné. Il restait à déterminer son genre : masculin ou féminin ?

Le 22 mai, après moult discussions, il a été décidé que ce sera LA Bizh ! Or, en breton, l’orthographe « ar Bizh » implique que Bizh est masculin ; le féminin eût été « ar Vizh » et eût obligé à deux graphies différentes sur les coupons. En conséquence, la Bizh est féminine en français et masculine en breton : la parité de genre est respectée !

De nombreux outils de communication

Le logo de la Bizh a été dessiné.

Un nouveau dépliant de présentation de la Bizh a été conçu et imprimé à 5000 exemplaires à temps pour une distribution lors des forums associatifs de septembre 2017.
Un dépliant destiné aux professionnels a été commencé mais non finalisé.

Le site web www.bizh.bzh a été préparé pour une mise en ligne lors du lancement de la Bizh, fin janvier 2018.

Une page facebook a été créée. Pour des raisons éthiques, elle est uniquement destinée à faire exister la Bizh sur le réseau social et renvoyer vers le site www.mlk-gwened.bzh : il n’est pas envisagé d’y déposer des informations qui ne soient pas déjà sur le site www.mlk-gwened.bzh.

La marque Bizh a été déposée à l’INPI.

Un kit a été conçu pour les prestataires (stickers, affiches, formulaires, convention de comptoir d’échange) ainsi que divers visuels.

La Bizh s’est dotée d’un téléphone mobile et peut donc être jointe au 07 67 76 96 78.

Un texte destiné aux bulletins municipaux a été rédigé et envoyé aux communes de Golfe du Morbihan Vannes Agglomération.

Une conférence de presse a été organisée juste avant le lancement de la Bizh.

Des choix techniques

Notons que pour la plupart des aspects techniques, l’étude du fonctionnement des autres MLCC de France nous a été très utile.

Le montant des frais de reconversion a fait l’objet de nombreuses discussions. En mai, il a été fixé à 5% afin d’encourager les prestataires à faire circuler la Bizh plutôt qu’à demander leur reconversion en euros. En novembre, cette décision a été revue car de nombreux échos ont fait état de la réticence des professionnels à utiliser la Bizh à cause de ces frais. Finalement, il a été (re-)décidé que les frais de reconversions seraient nuls au moins dans un premier temps : un bilan sera fait au bout d’un an de circulation.

Un budget prévisionnel a été établi pour les années 2018 à 2020, il a notamment permis de définir le montant des cotisations annuelles (voir le règlement intérieur).

Les formulaires de demande d’agrément et d’adhésion ont été conçus. La procédure d’agrément des prestataires a été définie : voir le nouveau Règlement intérieur.

Une convention de comptoir d’échange (CE) a été définie pour établir les relations entre un prestataire remplissant ce rôle et MLK-Gwened.

À noter que la procédure d’agrément a été ajustée plusieurs fois afin de traiter certains cas particuliers. Par exemple, il a été décidé que la commision d’agrément pourra accepter un prestataire dont le siège social est situé dans une commune proche (donc en dehors) du territoire à condition que l’entreprise ait une activité significative et régulière sur le territoire : c’est le cas de certains agriculteurs vendant leur production sur les marchés de l’agglomération. La Bizh s’adapte aux spécificités de son territoire et est à l’écoute de ses utilisateurs !

L’association a fait une demande de subvention au titre de la réserve parlementaire à Hervé Pellois, député du Morbihan, pour l’aider à la création de la monnaie locale. La subvention de 3000 € a été accordée et a notamment servi à payer l’impression des coupons.

MLK-Gwened a nommé ses trésoriers et choisi deux banques :

  • le CMB pour le fonctionnement de l’association ;
  • la Nef pour la gestion du dépôt de garantie (euros reçus en échange des Bizh).

Des contacts nombreux

Pour mener à bien leur projet, les étudiants de l’IUT sont allés à la rencontre de nombreux professionnels : voir plus haut le paragraphe détaillant le projet IUT. L’association MLK-Gwened a aussi rencontré plusieurs professionnels, certains se sont même déplacés lors de nos réunions.

MLK-Gwened a participé au réseau des MLCC bretonnes : participation à une étude de faisabilité d’une monnaie numérique bretonne avec le Galléco ; écriture d’un manifeste des MLCC bretonnes en vue de mutualiser les efforts et de faciliter la future intéropérabilité entre MLCC…

MLK-Gwened a maintenant sa fiche dans le guide des adhérents du Pôle E2S Pays de Vannes et a participé à son AG annuelle.

Des contacts ont été pris avec les mairies de l’agglomération. Un texte présentant la Bizh destiné aux bulletins municipaux leur a été envoyé.

Le Conseil de développement du Pays de Vannes a proposé à MLK-Gwened de le rejoindre, ce que l’association a accepté, toutefois sans participer au bureau. La première réunion a eu lieu le 19 octobre.

L’impression des coupons

L’impression des coupons a également constitué un gros travail !

En mai, les associations portant les monnaies locales de Ploërmel (le Galais), de Lorient (le Segal) et de Vannes (la Bizh) se sont rencontrées pour partager des informations importantes et recueillir l’expérience du Galais. À cette occasion, il a été décidé que les associations MLK-Gwened (la Bizh) et Blé noir (le Segal) uniraient leurs efforts pour réduire les coûts : achat mutualisé du papier, impression chez le même imprimeur, mêmes sécurités, etc.

L’été a été consacré à pluieurs tâches intimement liées : la recherche du papier sécurisé pour l’impression, la définition des caractéristiques des coupons (dimensions, quantité à imprimer, sécurités à apporter) et la recherche d’un imprimeur. À ce propos, notons qu’une tentative d’achat mutualisé de papier sécurisé avec d’autres MLC de toute la France a échoué car trop compliquée. Finalement, la mutualisation s’est limitée à MLK-Gwened et Blé noir.
Parallèlement, la recherche d’un imprimeur morbihannais a aussi pris du temps car il a fallu concilier les exigences de sécurisation avec les moyens financiers dont disposaient les associations.

Après que le nombre et la taille de chaque coupon ont été décidés conjointement avec Blé noir, ainsi que les sécurités (couleurs fluo et métalliques, hologramme), l’artiste Fabien Salmon a dessiné les coupons de la Bizh puis a gentiment pris le temps de reprendre son travail pour satisfaire les nombreuses demandes de chacun : le résultat est magnifique !

De nombreuses réunions ont aussi été nécessaires pour définir la valeur des coupons (0,5 / 1 / 3 / 5 / 10 / 20) et des petits slogans inscrits dessus.

Finalement, les coupons de la Bizh et du Segal ont été imprimés ensemble, juste à temps pour leur lancement le même jour, samedi 27 janvier 2018 !
Au total 72000 coupons ont été imprimés, la moitié en Bizh, l’autre moitié en Segal, ce qui correspond à 159000 Bizh et 150000 Segal puisque les valeurs retenues pour les coupons de Bizh et de Segal sont différentes.

La mutualisation de l’achat du papier et de l’impression entre nos associations a donc été très bénéfique sur le plan financier puisque le coût total pour MLK-Gwened a été de 2003,70 €, soit moins de 18 centimes par coupon. Mais surtout, cette collaboration a permis de se soutenir mutuellement au cours des nombreuses réunions très techniques et de la longue recherche de papier.

Des coupons specimens ont aussi été réalisés pour les présentations.

Les coupons étant très beaux, des planches signées par l’artiste sont proposées à la vente aux collectionneurs.

La mise en circulation de la Bizh au FSL 2018

Finalement et comme annoncé, la Bizh a été mise en circulation le samedi 27 janvier 2018 lors du Forum Social Local à Séné.

Une animation de 10 h à 12 h a permis de rappeler l’historique du projet depuis septembre 2015 et surtout de présenter l’intérêt des monnaies locales dans le contexte actuel de l’économie mondialisée et de la lutte contre le réchauffement climatique. Joël Labbé, sénateur, a introduit la séance, en insistant sur la nécessité de lutter contre les effets néfastes de la mondialisation de l’industrie agro-alimentaire. Puis Mickaël Rateau a fait part de la dynamique développée sur le Pays de Vannes concernant l’autonomie alimentaire du territoire.
Enfin, François Fagnot a partagé l’expérience du Galais, monnaie locale en circulation dans le pays de Ploërmel depuis novembre 2015 : la mise en circulation est une étape importante mais n’est que le début de l’histoire. Rappelons que les animateurs du Galais nous ont apporté leur soutien depuis l’origine de notre projet et sont très actifs tant dans le Pays de Ploërmel que dans l’indispensable construction d’un réseau des MLCC bretonnes.

Durant toute la journée, le stand MLK-Gwened a permis de rencontrer beaucoup d’utilisateurs, tant consomm’acteurs que prestataires, ainsi que d’échanger 2000 Bizh.

Cet événement très important dans la vie de l’association n’est cependant qu’une étape. MLK-Gwened doit maintenant convaincre la population de utiliser la Bizh et de la diffuser dans le territoire !

Le 27 janvier, le site web de la Bizh www.bizh.bzh a été mis en ligne. Il contient toutes les informations pratiques sur l’utilisation de la monnaie locale.

Événements auxquels nous avons participé

Revue de presse

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement (et non pour vous traquer).Accepter

Chargement en cours...
Chargement en cours...